Publié le 30/12/2020

#News | Épisode 2 | Qu'est-ce que le Private Equity ? par Yves Caron, gérant et co-fondateur

Le Private Equity s'ouvre aux investisseurs privés

Historiquement réservé à une clientèle institutionnelle, le Private Equity, également appelé capital investissement, est l’investissement en capital dans des sociétés non cotées. Ceux-ci sont réalisés au travers de fonds d’investissement gérés par des sociétés de gestion agréées par une autorité de tutelle. En France, il s’agit de l’Autorité des marchés financiers (AMF).

Ces dernières années, le Private Equity est devenu une classe d’actifs de plus en plus attractive pour les investisseurs privés du fait de la rentabilité et des performances associées décorrélées des marchés financiers.

Certaines spécificités associées à la classe d’actifs et au fonctionnement d'un fonds de capital investissement sont à prendre en compte :


Le Private Equity accompagne les entreprises non cotées

Le Private Equity est un mode de financement en fonds propres d’entreprises non cotées, généralement des PME ou des ETI, afin de financer leur développement. Les équipes d’investissement des sociétés de gestion participent activement au développement des entreprises et à leur création de valeur en appui des dirigeants et du management.

Ces prises de participation au capital peuvent intervenir à différents stades de maturité de l’entreprise.

Ainsi, le Private Equity se décompose en différentes stratégies selon le cycle de vie de l’entreprise :

  • Capital Innovation : financement d'entreprises en création ou aux premiers stades de leur développement
  • Capital Développement : financement d'entreprises ayant atteint leur seuil de rentabilité et dégageant des profits. Les fonds sont employés pour augmenter les capacités de production, la force de vente, développer des nouveaux produits et services, conquérir de nouveaux marchés à l'international, etc.
  • Capital Transmission / LBO (Leverage Buy Out) : acquisition d'entreprises existantes par une équipe d'investisseurs financiers et de dirigeants venant de la société ou de l'extérieur par le moyen d'un effet de levier
  • Capital Retournement : financement d'entreprises connaissant des difficultés

Le Private Equity représente un vecteur fondamental et indispensable au financement du cycle de vie de l’entreprise et intervient souvent en complément du financement bancaire. De façon générale, cette classe d’actifs finance l’économie réelle et soutient le tissu économique des territoires en créant de l’emploi et en participant activement au développement économique des PME et des ETI financées tout en améliorant leur responsabilité sociale et environnementale.

C’est en accompagnant les entreprises dans le déploiement de leur stratégie que les équipes d’investissement profitent du gain de valorisation des entreprises financées et créent de la valeur pour leurs investisseurs. Cette création de valeur et la performance associée est décorrélée de celle des marchés financiers.

Le Private Equity, c’est se donner le temps d’investir de manière diversifiée dans des secteurs d’activités variés (agroalimentaire, biens de consommation, industrie, santé, services...) et dans un large choix d’entreprises en croissance afin de bénéficier d’un rendement performant.

Intégré depuis longtemps dans les stratégies d’investissement des institutionnels, le Private Equity est devenu une classe d’actifs patrimoniale à part entière pour les investisseurs privés. En contrepartie d’une prise de risque et d’un horizon de placement de 8 à 12 ans, elle permet à un investisseur de combiner diversification et potentiel de rendement élevé.

Le capital investissement français surperforme les autres grandes classes d’actifs à long terme*.


Sur 10 ans, le capital investissement français continue de surperformer les autres grandes classes d’actifs*.


Le cycle de vie d’un fonds de Private Equity détermine les flux de trésorerie des investisseurs

Le fonctionnement d’un fonds d’investissement répond à un cycle de vie précis réparti en plusieurs étapes ayant un impact direct sur les flux de trésorerie de l’investissement.


Le montant engagé dans un fonds est mobilisé progressivement pendant la période d’investissement. Ces appels de fonds successifs permettent de financer les investissements et les frais supportés par le fonds.

À l’issue de la période d’investissement arrivent les premières cessions de participations. Ces cessions permettent de dégager des liquidités qui seront alors distribuées aux investisseurs au fil de l’eau jusqu’à l’échéance. Ainsi, même si la durée de vie des fonds d’investissement est comprise entre 8 à 12 ans, la période d’indisponibilité des sommes engagées est généralement plus courte.

Notons toutefois, pour les investisseurs qui souhaiteraient céder leurs parts avant l’échéance, qu’il est possible de céder en gré en gré les parts détenues dans un fonds d’investissement à un autre investisseur qui souhaiterait procéder à leur acquisition. On appelle cela le marché secondaire.

Chez Private Corner, notre objectif est de faciliter le suivi de vos investissements en Private Equity en vous proposant d’opter pour le prélèvement automatique des appels de fonds et en vous mettant à disposition un portail investisseurs permettant un accès simple et continu à l’information.